Spiritisme ou spiritisme?

Malheureusement, le mot « spiritisme » est employé à bien des sauces pour désigner des choses bien différentes. Je crois donc important de le replacer dans son contexte pour que nous soyons tous sur la même longueur d’onde.

Le mot « spiritisme » a été proposé par les Esprits eux-mêmes, pour désigner la doctrine qu’ils révélaient aux humains, au moyen des messages transmis par l’intermédiaire des médiums. Ainsi, tout comme le « christianisme » désigne la doctrine proposée par le Christ et le « bouddhisme », celle introduite par Bouddha, le « spiritisme » est la doctrine présentée par les Esprits.

Le mot a bien vite été associé aux manifestation matérielles, provoquées par des esprits elles aussi, mais ne représentant qu’une infime portion de toute sa portée. Cette association a apporté au mot une connotation de frivolité, de sorte que les chercheurs sérieux ayant étudié ces phénomènes ont préféré éviter le mot et parler plutôt de métapsychie, de magnétisme ou de parapsychologie.

D’autres courants, mêlant l’ignorance à la superstition, n’ont vu dans les manifestations que l’action du diable et ont accolé au mot un côté sombre et maléfique, que l’industrie du divertissement a beaucoup exploité.

Malgré cela, dans son sens premier et original, le spiritisme est une doctrine philosophique qui inclut à la fois les manifestations physiques qui l’ont révélé au monde et ont mené à sa codification et tout ce qui en découle d’un point de vue spirituel. Ce dernier aspect est clairement le plus important des deux, car c’est celui qui explique aux humains, ce qu’ils sont vraiment (des esprits, incarnés sur Terre), pourquoi ils sont sur Terre (pour poursuivre leur progression vers la perfection), et la meilleure façon d’y parvenir (les règles à suivre et les meilleurs comportements à adopter). Le côté « pratique » du spiritisme n’est toutefois pas à négliger, car en plus d’être source d’information, d’encouragement et de réconfort, il constitue aussi un excellent outil d’apprentissage sur les réalités du monde des esprits, sur les précautions à prendre lors des communications et autres échanges avec les esprits et sur l’influence directe, et quasi permanente, bien que le plus souvent imperceptible, des esprits sur notre monde et notre vie personnelle.

Le spiritisme, c’est tout cela et bien plus encore! C’est un monde de découvertes et d’enseignements sur soi, sur le monde, sur la vie et sur l’invisible qui nous entoure. Vous en trouverez les fondements, présentés d’une façon rationnelle très structurée, dans « Le Livre des Esprits » et « Le Livre des médiums » d’Allan Kardec. Comme le disait cet esprit familier :

Le spiritisme est la connaissance qui apporte la paix de l’âme. » (Flore)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s